Un objectif portrait économique pour Canon

Mon reflex numérique Canon 1000d m'a été offert pour mon anniversaire. Naturellement, il était équipé d'un kit objectif 18-55mm. Pendant les six premiers mois, je n'ai tout simplement pas lâché l'appareil photo et je me suis ravi ainsi que mes proches avec de belles photos (après le porte-savon). En même temps, j'ai visité de nombreux sites liés à l'art de la photographie, et j'ai remarqué que mes photos sont très loin d'être parfaites. Sur des forums spécialisés, ils m'ont dit que je devais changer d'objectif. Une question logique a immédiatement suivi: "Laquelle?" Après avoir revu mes photos, il s'est avéré que 95% étaient des portraits, donc l'objectif, comme on m'a dit sur le forum, a besoin d'un objectif pour portrait. Le pauvre étudiant n'avait constamment pas d'argent et il ne voulait pas investir de grosses sommes dans un passe-temps - par conséquent, sur les conseils des consultants du magasin F.ua, un objectif Canon EF 50 f / 1,8 II a été acheté.

Le prix peut être trouvé sur le site

Quand ils m'ont envoyé un colis avec un objectif, j'avais, je l'avoue, peur qu'il soit vide - mais quand j'ai ouvert la boîte tant convoitée, mon bonheur ne connaissait pas de limites: le nouveau, enveloppé dans du cellophane blanc, l'objectif était couché et attendait sa participation. Sans hésitation, j'ai enlevé le verre de baleine et en ai mis un nouveau.

Son poids n'est que de 130 grammes, Dimensions (P x L) - 68,2 x 41 mm, ce qui est sans aucun doute inférieur à celui d'une baleine, bien qu'avec une cagoule en caoutchouc, la différence visuelle soit insignifiante. Une autre bonne surprise a été que le diamètre des filtres de lumière n'est que de 55 mm, ce qui signifie qu'ils ne sont pas chers et abordables.

Après avoir lu les instructions, j'ai découvert que l'objectif est équipé d'un moteur USM. En effet, l'objectif se focalisait presque silencieusement et très précisément, ce qui m'a plu par rapport au verre baleine.

Le diaphragme de l'objectif se compose de cinq lames, donc le bokeh sera sous la forme de "pentagrammes sataniques" - bien que moi, en tant que client peu exigeant, ne me dérange pas du tout.

Nous avons dû abandonner la macrophotographie - car la distance minimale de mise au point est de 45 cm!

L'ouverture de cet objectif (surtout après le kit objectif 18-55) est tout simplement incroyable: dans un club, par exemple, vous pouvez prendre des photos sans trépied, sans avoir peur de brouiller vos photos.

L'ouverture maximale est de 1,8, ce qui signifie qu'il y aura un très petit espace de mise au point, ce qui est sans aucun doute un gros plus lors de la prise de portraits artistiques.

Pour les photographes, je voudrais ajouter que cet objectif ne retient pas le contre-jour, et dans ce cas il manque la mise au point:

L'aberration chromatique est également très perceptible, surtout si vous imprimez des photos plus grandes que 10x15 (cependant, elles peuvent être facilement corrigées dans des éditeurs d'images tels que Photoshop)

Il attrape des "lièvres" même avec un mélange, on ne peut rien y faire, j'ai essayé toutes sortes de types - y compris les pétales.

La monture de l'objectif est en plastique, ce qui n'est pas critique si vous ne changez pas les lunettes comme des gants, mais avec une attention et un soin insuffisants, vous pouvez couper des copeaux de plastique dans la matrice.

Il vaut mieux ne pas le comparer à ses homologues soviétiques - il perd à tous égards.

L'angle de vue est de 46 degrés min, donc il sera un peu à l'étroit dans les petits cafés, donc je le recommanderais pour prendre des portraits calmes dans la rue (ils ne prennent pas beaucoup de paysage)

Comparaison des photos prises avec différentes profondeurs de champ:

Récemment, j'ai photographié une feuille A4 - l'appareil photo remplissait la fonction d'un scanner - pas de "barils", pas de distorsions, et l'impression s'est avérée presque comme une photocopie.

L'absence de stabilisateur est un peu dérangeante. Avec une lumière insuffisante et l'absence de trépied, cela complique quelque peu le problème, mais CANON semble en quelque sorte ne pas se livrer à toutes les corrections avec les SI.

Malgré tous les efforts et le respect, la poussière est toujours apparue à l'intérieur. Au début, c'était très ennuyeux, mais à la suite de fabrications théoriques et de vérifications pratiques, les craintes que cette poussière ne soit visible sur les photographies sont passées. La poussière fine sur les lentilles ne sera pas visible ainsi que la poussière sur la matrice elle-même, mais au moins une sorte de sceau pourrait être attaché pendant 3 hryvnyas.

La bague de mise au point est un peu gênante - elle est plutôt étroite et parfois "se perd", surtout si vous faites la mise au point au crépuscule, même si elle tourne assez bien même avec un seul doigt.

Verdict: bon achat pour votre argent, justifie le prix par tous à 150%! Pour les débutants et les amateurs, je recommande! Compact, net, fiable - de quoi d'autre avez-vous besoin?